Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum Sérényssime Empire d'Ys
Micronation virtuelle francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Entretien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Venys -> L'Île Chanel -> Palazzo Mytilène
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Edorel Gatline
Sujets du Sérényssime Empire

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 80
Localisation: Venys
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 31 Oct - 01:46 (2018)    Sujet du message: Entretien Répondre en citant

« -Ça … ça enregistre là ?

-[…] Le micro est orienté de manière à ce que les question de l’intervieweur soient inaudible.

-Bon. On l'entend se mettre à l'aise dans un fauteuil. J'imagine … qu'il faut commencer quelque part ? Autant vous prévenir tout de suite, ma mémoire reste assez nébuleuse sur certains point.

-[...]

-Bon si vous le dites. Eh bien voilà quatre-vingts printemps que je suis né à Yrusalem. A l'époque c'était une ville franche sous autorité turcose. Relativement bien géré et ouverte et un port important sur les différentes routes commerciales. Yrusalem est un peu au centre, alors forcément, la ville s'était acheté la tranquillité. Mon père Duriel était de la race des belondaures qui à l'époque dominait bien le sud-ouest d'Atlantéa jusqu'au Kolozistan. Il était un peu ardanien sur les bords mais il s'en riait. Ma mère était du crû, Awlina était la seul enfant encore en vie d'un officier janissaire déchu et désargenté. Ça lui a fait mal d'accorder la main de sa fille à un mécréant. Mais du peu que je sais il était en froid avec ses supérieurs et allait à la mosquée uniquement pour la fraîcheur des lieux, comme on disait ainsi pour ne pas parler d'incroyance …

-[...]

-Eh non je n'ai pas le type turcose, et même pour un bélondaure je suis vraiment pâlot. Je vous laisse imaginer les coups de soleil …

-[...]

-Comme vous dites.



-[...]

-Comme je l'ai dit mon enfance je n'en garde pas beaucoup de souvenir. De ce que me disent ceux qui m'ont côtoyer à l'époque (et je crois qu'ils sont déjà tous ''partis'') j'étais un enfant assez étrange. Renfermé, ailleurs, peu de choses éveillaient mon attention. J'ai parait-il mis beaucoup de temps à parler. Ce qui m'étonnes le plus … c'était aussi que je redoutait qu'on me sorte dehors en ville. Yrusalem a toujours été une ville très animée. Et le bruit, l'agitation … me faisait entré parait-il dans des crises de panique. A tel point qu'on avait calfeutré ma chambre à coucher pour limiter le bruit de l'extérieur.

-[...]

-Oui je pense.

-[...]

-Ça me rendait difficile à vivre, je ne suis pas allé à l'école avant un brave moment.

-[...]

-Notre médecin était impotent et ne pouvait plus se déplacer, il recevait chez lui. Lorsqu'il fallait m'amener, on m’affublait d'énormes caches-oreilles pour éviter que le bruit m'agresse. J'avais l'air d'un cosaque en plein désert. Ma nourrice me tenant par la main nous allions donc au médecin. Dans la rue (elle me le raconta des années plus tard) il y avait un joueur de oud qui pinçait tranquillement son instrument sans ce soucier de personne. Et moi, guettant le moindre danger mes yeux se posèrent sur lui puis sur son instrument. Je n'entendais rien. Était-ce la forme bizarre de l'objet ? Toujours est-il qu'en arrivant au soigneur ma nourrice me trouva dans mes bouchons d'oreilles et je n'avais pas l'air gêné disait-elle. Le manège dura quelques semaines avant de comprendre enfin l'explication.

-[...]

-Sans doute, sinon je n'aurais pas une vingtaine de ces instruments chez moi.

-[...]

-Difficile de faire une profession d'une passion. Rares sont les élus et ceux qui s'y accrochent en vive difficilement. Mon père était un homme de raison, et m mère une femme de bon sens, les deux faisaient la paire et m'ont appris à faire les bons choix. Du moins les choix qui nous paraissent bon. Quoi qu'il en soit cette expérience a grandement amélioré mon existence.

-[...]

-Ils surent me garder dans le droit chemin, autant qu'on le peut avec un enfant terrible. A l’école j'étais un élève dissipé, peu attentif, mais calme. Comme toujours ailleurs, si bien qu'il eut mieux valut prendre un précepteur pour moi.

-[...]

-A qui le dites-vous? Évidemment que la musique m'intéressait beaucoup, mais ce précepteur … Louis-Dieuxdonnés, un avarois si je me souviens bien, était un homme fort avisé en sciences et c'est dans ce domaine qu'il m'orienta, m'enseignant l'algèbre et la géométrie, ainsi qu'un peu de dessin. Sans oublier bien sûr l'enseignement habituel dans les langues, la religion et tout le reste.

- … […]

-Un corsaire, qui avait pas mal bourlinguer et qui travaillait alors pour le Belondor devait une faveur à mon père. C'était un homme de renom dans la marine et il avait quelques liens haut-placé. Mon père lui demanda de m’amener au pays et lui demanda une lettre de recommandation pour moi à destination d'une école de guerre. Mon père souhaitait que je suive la carrière des armes comme son père avant lui. Il était de tradition dans la famille pour l’aîné d'alterner à chaque génération. Tantôt les armes, tantôt le commerce, tantôt le droit et ainsi de suite. Étant fils unique je n'eus guère le choix.

-[...]

-Oui. Vous imaginerez assez difficilement l'effet que ça fait d'être arracher à son chez soi pour partir vers l'inconnu. Quitter famille et foyer à dix ans ça n'est pas une mince affaire …

-[...]

-Que croyez-vous ?

-[...]

-La seul consolation à ceci, vint de ma nourrice qui dans un élan de générosité, la veille de mon départ m'initia aux choses de l'amour.

-Pardon ?!

-Eh ! L'avantage d'avoir une nourrice yssoise, hé hé hé. Elle n'était plus toute jeune mais fraîche ça je puis vous le garantir qu'elle l'était encore, et souple comme pas deux. Je me souviens encore quand elle se rhabilla, « ne t'en fais pas, ça te servira pour la suite. Et elle n'eut pas tôrt.
_________________
Sa Subliminale Dogitude Edorel Gatline de Mytilène
"dit le clebs"
Doge du Sérényssime Empire d'Ys
Métaligore de Castyllon
Hypoligore de Caztelmoryz
Maréchal d'Empire
Capitaine du VSS Argos Panoptys


EX : Aurélien, aka la Bèstia de Gevaudan

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 31 Oct - 01:46 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Venys -> L'Île Chanel -> Palazzo Mytilène Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com