Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum Sérényssime Empire d'Ys
Micronation virtuelle francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Pseudopolis] Accueil des réfugiés avarois

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Les Clérouquyes et les Colonies -> Les Cités Orionnides
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Edorel Gatline
Sujets du Sérényssime Empire

En ligne

Inscrit le: 04 Mar 2017
Messages: 69
Localisation: Venys
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Dim 4 Mar - 11:58 (2018)    Sujet du message: [Pseudopolis] Accueil des réfugiés avarois Répondre en citant

Les évènements récents qui avaient eu lieu à Avaricum avaient précipités sur les mers bon nombre de sujet de l'Empereur, et le plus tristement du micromonde à raison. Que c'était-il passé ? Le pays, se relevant le plus tranquillement de ses années de misère, avait été frappé en ce début d'année par une étrange affliction, à mi-chemin entre la grippe et la peste. Malgré les dispositions prises et la riposte médicale, tout c'était enchainée à une trop grande vitesse pour qu'il s'agisse d'une propagation naturelle. Les témoignages abondaient dans ce sens, c'était l'œuvre humaine qui était en action. Une œuvre conçu par une âme des plus noirs, mais laquelle ? Les coïncidences ne mirent guère longtemps à affluer. Très vite, dans la cour du Palais Aragon, des accusations émanant de fielleux sycophantes, dénonçaient les yssois d'avoir véhiculer la maladie. L'ambassade, qui avait été fermé à cause de la maladie, fut mise à sac. Les SYRE réussirent cependant à évacuer le personnel ainsi que d'autres personnalités, tant yssoise qu'avaroise, qui couraient le risque d'être pris à parti dans d'ignobles pogroms à la mode des russlaves. C'en était ainsi fini de la présence multi-séculaires des yssois à Avaricum, tout autant que de l'amitié entre les deux peuples, qui pourtant devait se renforcer par un mariage entre le trône des lys et le trône des yris. Alors aussi soudainement qu'elle était arrivé, la maladie disparue, et l'on vit venir en nombre croissant à la cour nombre d'étranger et de diplomate à l'accent zozotant. A Venys, l'on se posait moult question sur le sujet. Le Doge en appela au SYRE et à ses gens, qui contactèrent leur contact ici et là de part le micromonde. Les réponses affluèrent du Zollernberg ou des agent encore loyaux à leur anciens maitres leurs annonça que dans des laboratoires secret furent mis au point des armes d'une nature nouvelle, plus destructrice que la plus puissante des bombes, mais plus sournoise encore qu'un simple poison. Des agents infectieux, véhiculés par divers vecteurs. D'abord ce fut les bergers qui furent pris par la maladie, puis les médecins qui les auscultaient, puis leur patients, et ainsi de suite par la grâce de l'effet boule de neige. La médecine avaroise était impuissante, au contraire de la médecine zollernoise. Depuis, les quelques gens encore doué de raison à la cour de Castillon, soutenaient que l'Empereur n'était plus entouré que de zollernois, qui ont toute Son attention.

Était-ce ainsi que cela doit se terminer ? Avaricum, jadis l'empire le plus puissant du micromonde ? Vassal de son grand rival du nord ? L'empereur marionnette du Grand-Duc ? La vérité faisait peine à voir, sans doute Feu l'empereur Edouard VI, jadis homme fort sage et éclairé devait s'en retourner dans la tombe en voyant son fils finir sa vie.

Cette situation semblait tout aussi intenable pour bon nombre d'avarois à l'orgueil et à la fierté terrible. Nombreux furent les nobles et les courtisans, spoliés de la cour à s'opposer à cette cabale. Mais hélas, aucun ne put prendre les armes ou fomenter quelques frondes. Les années de misères qu'avaient imposés les turcoses, les avaient réduit à l'impuissance. Alors c'est a regrets, le cœur lourd de chagrin et de remords que certains mirent les voiles vers de meilleurs auspices. Cela commença d'abord par quelques navires à voiles, de taille diverses, voguant vers les cités yssoise de l'Orionnide, principalement Pseudopolis. Puis les jours passant, suivis par les semaines, ils furent de plus en plus nombreux. Les gardes-côtes yssois n'en revenaient pas, de la simple goélette jusqu'à la frégate, tous à la livrée avaroise s'en allaient vers les eaux plus clémentes d'Ys. Et chaque jour apportait son lot de réfugiés avarois, attendant sur les quais de la fausse-cité que soit statué leur sort. La peur et l'inquiétude se lisait sur leurs visages. La plupart étaient des nobles, avec femmes, enfants et domesticité. mais l'ont voyait aussi des bourgeois, voir même des compagnies entières de soldats et de marins qui avaient désertés, accusant l'empereur d'avoir trahi son peuple. Les avarois émigrés qui étaient installés depuis bien plus longtemps en terres yssoise, venaient en aide tant bien que mal à leurs compatriotes, et la solidarité s'organisait. Tandis qu'à Venys, le plus avarophile des yssois, le fils d'une légende, s'en allait porter la nouvelle et implorer de l'aide au Conseyl des Portes ainsi qu'au Saunatorium.

_________________
Sa Subliminale Dogitude Edorel Gatline de Mytilène
"dit le clebs"
Doge du Sérényssime Empire d'Ys
Métaligore de Castyllon
Hypoligore de Caztelmoryz
Maréchal d'Empire
Capitaine du VSS Argos Panoptys


EX : Aurélien, aka le clebs du Gévaudan

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Mar - 11:58 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Les Clérouquyes et les Colonies -> Les Cités Orionnides Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com