Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum Sérényssime Empire d'Ys
Micronation virtuelle francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Recueil de contes populaires du Sverige

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Archives universytayres étrangères
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Maître de la GLU
GLURAAA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 404
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Juin - 00:05 (2017)    Sujet du message: Recueil de contes populaires du Sverige Répondre en citant

 
Citation:

Le trésor des Trolls  



Dans une petite ferme de Sverige, loin là-haut dans
le Nord du MicroMonde, vivait une famille de lutins. L'un d'eux
s'appelait Jorrik ; c'était un tout jeune lutin : à peine 100 ans
et pas de barbe !
La fille des fermiers allait bientôt se marier et Jorrik aurait
bien voulu lui faire un cadeau car elle était très gentille. Il
dit à son père, qui était un vieux lutin très sage :
- Je vais aller voler un collier dans le trésor des Trolls.
J'en ferai cadeau à Margarete pour son mariage.
- Pas question ! dit son père. Les Trolls gardent leur
trésor jour et nuit et s'ils t'attrapent, ils te mangeront. Je
t'interdis bien d'aller dans la montagne, même la nuit de
Noël.
- Pourquoi la nuit de Noël ? demanda Jorrik d'un air très
innocent.
- Cette nuit là, dit son père, les Trolls comptent leurs
richesses et ils sont si occupés qu'ils ne s'aperçoivent de
rien. Celui qui a le courage d'entrer dans leur caverne peut
se servir tranquillement...mais je ne veux plus que tu penses
à ce trésor des Trolls !
Pourtant, Jorrik ne pouvait s'empêcher d'y penser. La nuit
de Noël arriva enfin et les lutins veillèrent très tard. Puis
tout le monde alla se coucher, tout le monde...sauf Jorrik.
Il sortit sans bruit et partit dans la nuit froide et noire, sans
se soucier de la neige et du vent. Il marcha longtemps,
traversa la forêt et finit par arriver à la montagne des Trolls.
Il grimpa sur les rochers en s'accrochant aux herbes, et
chercha longtemps une ouverture pour pénétrer dans la
montagne.

Enfin, il aperçut une fente d'où sortait une lueur. Il était si
petit qu'il n'eut pas de mal à se glisser dans la fente. Il suivit
la fissure de la roche et finit par arriver dans une caverne
immense.
Et c'est là qu'il vit deux Trolls. Ils étaient bien comme
son père et son grand-père les avaient décrits : énormes,
très laids, avec une grande bouche et de grosses pattes
poilues en guise de mains. Très occupés à compter leur
trésor entassé dans un grand coffre, ils ne virent pas Jorrik
s'approcher.
Sans bruit, il grimpa le long du coffre, en s'accrochant aux
clous et aux ferrures. Arrivé en haut, il aperçut un joli
collier de perles et sauta dans le coffre pour aller le chercher.
Juste à ce moment, un des Trolls s'écria :
- Ouf, c'est fini, nous avons tout compté !
Et clac !il referma le couvercle du coffre.
Pauvre Jorrik, prisonnier dans le coffre ! Est-ce qu'il allait
mourir de faim et de soif ?
Heureusement, il était malin . Il s'approcha de la serrure et
se mit à crier comme une petite souris :
- Couiiii ! couiiii !
- Tiens, il y a une souris dans le coffre, dit l'un des Trolls.
Moi j'aime bien les souris, même si ce n'est pas grand-chose
à manger.
Il souleva un peu le couvercle, glissa la main et , en tâtonnant,
il attrapa Jorrik.
- Hé là, cria le petit lutin, en serrant bien fort le collier
dans ses mains, je ne suis pas une souris !
- En effet, tu n'es pas une souris, dit le Troll, en
l'examinant. Tu es un lutin. Ravi de te rencontrer... car je
n'ai encore jamais mangé un des tiens !
Et il éclata d'un rire énorme.
- Donne-le-moi, je vais l'ajouter à la farce de la dinde, dit
l'autre Troll, en se léchant les lèvres.
- Mais vous ne pouvez pas me manger comme ça ! J'ai
beaucoup marché dans la montagne et je suis tout sale, dit
Jorrik.
Alors le Troll l'emporta près de la rivière qui coulait au
fond de la caverne. Il le trempa dans l'eau puis le secoua
pour l'égoutter.
- Allons ! dit Jorrik d'un air sévère. Ce n'est pas comme
ça qu'il faut faire. Il faut me brosser pour bien enlever la
terre.
- Pff ! dit le Troll en haussant les épaules.
Mais il posa Jorrik et alla chercher une brosse.

Pendant ce temps, Jorrik regardait autour de lui en cherchant
un moyen de s'échapper. Soudain, il eut une idée !
Au bord de la rivière était attachée une cruche qui servait
à puiser l'eau. Il sauta dans la cruche, sans lâcher le collier,
et avec son couteau coupa la ficelle qui retenait la cruche.
Comme une barque, elle partit au fil du courant en emportant
Jorrik. En revenant au bord de l'eau, le Troll se mit à
pousser des cris à faire trembler la montagne mais il ne
pouvait rien faire !


La rivière emporta Jorrik sous la montagne puis le déposa
dans la vallée, à l'air libre. Il rentra chez lui en chantant car
il était très fier de lui. Le matin de son mariage, Margarete
trouva le joli collier sur son oreiller. Elle comprit d'où
venait ce cadeau et, à la fin du repas, elle n'oublia pas de
laisser sur la table un morceau de gâteau pour les lutins.


 
 
Citation:
L'histoire des trolls  




Dans le grand Nord, là où les tempêtes d'hiver attaquent la côte érodée par le mauvais temps, il existe une contrée longue et étroite. Vous y trouvez des forêts sombres aux lacs reflétant la lune, des fjords profonds entourés par de hautes montagnes aux sommets enneigés, et de longs fleuves et des ruisseaux froids dévalant la pente des montagnes.
Aujourd'hui ce pays est couvert de neige et de glace pendant six mois de l'année seulement. Cependant, il y a très, très longtemps, il y avait un énorme glacier qui avait recouvert tout le pays pendant plusieurs millénaires.


A mesure que le climat se réchauffa graduellement et que le glacier remonta peu à peu vers le nord, les hommes au sud du glacier suivirent sa retraite. Explorant ce pays et le trouvant magnifique, ils pensèrent être ses premiers habitants. Les gens s'établirent là et appelèrent ce pays Sverige. Eux-mêmes étaient appelés les " nordmenn " (gens du nord).
Cependant, il ne fallut pas beaucoup de temps pour se rendre compte qu'il existait dans ce pays d'autres créatures qui se cachaient dans les forêts et sur les flancs des montagnes. Les gens ne savaient pas quelles étaient ces créatures, mais on pensait en général qu'elles avaient des pouvoirs surnaturels, et elles furent appelés trolls.


Les trolls sortaient de leurs cachettes seulement après le coucher du soleil, et ils disparaissaient avant que le soleil du matin ne se lève à l'est. L'exposition directe au soleil pouvait les fissurer, les changer en pierre, et même les faire éclater. De temps en temps, les trolls oubliaient évidemment de se cacher du soleil, et on peut aujourd'hui rencontrer en divers endroits des formations rocheuses qui ressemblent étrangement à des trolls.


On pouvait surtout voir les trolls pendant les nuits de clair de lune, ou pendant les nuits de tempête semer la panique parmi ceux qui se trouvaient dehors.


Les trolls avaient des traits qui leur étaient bien particuliers. Ils avaient des nez longs et crochus, seulement quatre doigts aux mains et aux pieds, et la plupart d'entre eux avaient une queue longue et touffue.
Certains trolls étaient des géants tandis que d'autres étaient petits. Certains récits parlaient de trolls à deux têtes et même à trois têtes ; il y en avait même qui n'avaient qu'un œil au milieu d'un front tout ridé. D'autres avaient la tête et le nez entièrement recouverts d'arbustes et de végétation en forme de mousse.


Malgré leur pelage touffu et l'air effrayant de la plupart, ils avaient la réputation d'avoir bon caractère et d'être naïfs. Si naïfs en fait que même des garçons de ferme malins pouvaient, de temps à autre, leur jouer des tours. Les récits de ces rencontres sont fréquents dans les contes de fée.
La majorité des trolls vivaient pendant des siècles. Cependant, à cause du caractère très timide des trolls, leur origine et leur mode de vie, les surprises qu'ils pouvaient causer sont toujours restées mystérieuses.
Leur faculté de changer de forme était l'une des nombreuses aptitudes surnaturelles des trolls. Les dames fées - appelées " Hulder " - pouvaient se transformer en jeunes femmes d'une beauté extrême. Cependant, elles ne pouvaient pas se débarrasser de leur queue et les chasseurs et les garçons de ferme, qui étaient attirés dans les montagnes par ces fées, vérifiaient en général que les belles filles qu'ils rencontraient n'en avaient pas.


La colère des trolls pouvait être sans limites. Par conséquent, on considérait comme très important de ne pas s'en faire des ennemis. Si un paysan provoquait un troll, il risquait de voir son bétail tomber malade ou d'être victime de choses bien plus graves encore. D'un autre côté, il pouvait être très profitable de bien s'entendre avec les trolls.

Même encore aujourd'hui, il est important d'avoir de bons rapports avec les trolls, car on ne sait jamais à l'avance quand on va en rencontrer un. La prochaine fois que vous irez dans les forêts sombres et les hautes montagnes, avec leurs lacs profonds et leurs chutes d'eau grondantes, rappelez-vous simplement qu'ils ne chercheront probablement pas à vous faire du mal. Mais faites attention. Au crépuscule, vous ne serez plus vraiment seul. Vous serez seul… avec les trolls.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Juin - 00:05 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Archives universytayres étrangères Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com