Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum Sérényssime Empire d'Ys
Micronation virtuelle francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

THESE : Historique et état des lieux des forces armées orionnaises en 2001

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Archives universytayres étrangères
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Maître de la GLU
GLURAAA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 404
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 19:14 (2017)    Sujet du message: THESE : Historique et état des lieux des forces armées orionnaises en 2001 Répondre en citant

L'ARMEE ORIONNAISE : SITUATION ACTUELLE
Par Kross Tehla
Le 22 Octobre 2001

Salutations, citoyens Orionnais.

Pardonnez mon absence temporaire de la vie sociale de notre beau pays, mais j'étais parti incognito faire un état des lieux, histoire de faire un point sur ce qu'est aujourd'hui l'armée orionnaise. Si la situation ne vous semblera pas des plus appréciable, elle n'en reste pas moins réelle. Voici les faits, tels que mes moyens réduits ont pu les récolter. Ils sont une synthèse de trois jours ininterrompus de voyage, à arpenter les ruelles de Toria, les aérodromes de Noddia, les bâtiments administratif de l'ancien empire à Afiosso, les tavernes de Troyes, et j'en passe... Si certains passages peuvent vous paraître flous, veuillez m'en excuser et attribuer cela à la fatigue du voyage... Veuillez me pardonner mon absence future durant ces trois prochains jours, mais je crains ne pas tenir aussi bien l'alcool que certains ex-marines d'Hérétia...

Commodore Kross Tehla, exténué, qui va prendre une douche et aller se coucher...



L'ARMEE ORIONNAISE : SITUATION ACTUELLE



Partie 1 : Une armée réduite dans un pays diminué

Partie 2 : Ce que devinrent les soldats orionnais

Partie 3 : Le renouveau de l'Armée Orionnaise





1 : Une armée réduite dans un pays diminué

L'armée orionnaise est née en même temps que son pays, bien qu'aucune archive ne semble pouvoir le confirmer. Elle est inhérente à ce qui fut l’Empire Orionnais, époque désormais révolue. Aux lendemains de la naissance de la république, l’armée fut elle aussi ébranlée par la crise qui lui succéda. La plupart des infrastructures furent laissée à l’abandon, et l’armée en fut durement touchée.

L’aviation, déjà fortement diminuée, sombra dans l’oubli. Personne n’est parvenu à compter les innombrables carcasses qui jonchent la piste de l’ancien aéroport d’Hératia. On peut malgré tout observer certains de ces appareils en train de voler. Il semblerait qu’ils soient utilisés par l’Académie Aérienne de Noddia, institution civile de formation aux bases du pilotage.

La flotte, démunie, mouille désormais dans les eaux du port de Troyes. On y compte encore les nombreuses épaves de ce qui était autrefois la Flotte Impériale ; et certains trouvent à cette scène un certain charme, lorsque le soleil couchant illumine la rouille de ces mastodontes. Ces lieux sont désormais des niches écologiques, où se sont installées des colonies de crabes, mouettes et albatros.
D’autres navires, désarmés par l’usure du temps, se sont reconvertis dans la pêche. On peut encore y distinguer le drapeau impérial, vestige d’une autre époque.

Les Forces Terrestres ne sont plus. Les chars se sont empilés dans les décharges d’Afiosso et de Toria. Des transports de troupes se sont transformés en bus scolaires, des jeeps d’éclaireurs sont devenues des véhicules particuliers, quelques chars aux canons atrophiés font offices de tracteurs dans les secteurs ruraux… " Le plus embêtant, déclare un agriculteur, c’est pour leur faire boire de l’alcool de prune à la place du kérosène ! " (Raymond Lapoire, agriculteur)



2 : Ce que devinrent les soldats orionnais

Et les soldats orionnais ? Il semblerait que ces derniers ce soient adaptés à leur nouvel environnement. Beaucoup regrettent le temps de l’Empire, " l’Age d’Or ", où il y avait du travail, de la gloire et des batailles. La plupart ont vendu leur uniforme, et se sont reconvertis dans le civil.

Les centaines (un ancien sergent très porté sur l’alcool me dit : " des milliers ! ") de marines de la Province Noddienne ont rejoint leurs familles. Beaucoup d’entre eux sont devenus pêcheurs, tandis que d’autres se sont reconvertis dans des commerces douteux.
Mais tous ont néanmoins gardé leur arme, en hommage à leurs anciens généraux. Ils se sont rassemblés sous une milice, les " Libres Compagnies ", qui, si elle ne reconnaît plus l’autorité militaire de la république, reste cependant loyale à Noddia et plus généralement à Orion. Extrait d’un ex-commando-plongeur des marines de Noddia, tentant de capturer un requin bleu à main nue: " Du temps de la ‘Timoria, j’m’en capturait plein, d’ces ****** de squales ! Maintenant je dois les… AIE !!! LA ******** ELLE M’A MORDU !!! Ouais tout ça pour dire que c’est plus comme avant ! REVIENS ICI!!! SALETE !!! Mais j’aime bien mon boulot, il est peut’et’ pas faramineux, mais j’y ai pris goût. Mais si un jour on attaque mes terres, alors là… ROBERT !!! J’L’AI EU !!! J’L’AI EU CE ****** DE BESTIAU !!!!! " On sait aussi que certains pilotes se sont reconvertis dans l’aviation civile, beaucoup rêvant de gloire et d’aventures au delà des cieux.

A Toria, nombreux sont ceux qui se rendent au Monument de la Résistance, haut lieu de commémoration à la lutte contre l’occupant Saralandais. Mais déjà on peut voir que la statue n’est plus aussi bien entretenue. " C’est de l’histoire ancienne ", comme le déclare un ancien combattant. On peut distinguer quelques patrouilleurs maritimes y monter une garde symbolique, mais surtout traquer les dernières mines qui hantent encore l’embouchure du port, provoquant de rares mais tragiques accidents.

Afiosso est le siège du Ministère de la Défense. Un semblant d’ordre a été conservé au sein de la capitale du pays. Les archivistes du Ministère de la Défense travaillent désormais à mi-temps au sein de l’organisme gouvernemental. L’un d’entre eux a avoué qu’ils pratiquaient couramment la belote durant les heures creuses (de 10h à 16h).

Troyes : Ici, c’est l’envers du décor. Il faut dire que les 500 hommes de la Garde de Troyes n’y sont pas pour rien. Cette unité d’élite qui s’illustra durant la reprise de Toria est restée proche du traditionalisme impérial. L’entraînement des soldats y est intensif, et on peut dire que la Garde de Troyes se compose des meilleurs soldats de tout le micromonde. Malgré tout, certains s’interrogent sur le devenir de leur unité. Car en effet, en l’absence de chefs d’envergure, la Garde Troyenne n’est pas à même d’accomplir au mieux sa mission : défendre son pays contre toute agression.

Les marins de la Flotte Impériale ont aussi élu domicile à Troyes. Ils rêvent du jour où un audacieux amiral fera revivre leur flotte, et les emmènera naviguer sur les mers du micromonde.


3 : Le renouveau de l'Armée Orionnaise

L’Etat Major Orionnais a élu domicile dans la Province de Troyes, dans les alentours de la ville fortifiée. S’appuyant sur les ressources humaines de ses forces militaires omniprésentes, le quartier général des forces militaires orionnaises se présente comme le pôle décisionnel et le centre stratégique de l’Armée Orionnaise. Son but est d’encadrer et de soutenir les officiers amenés à commander les hommes et femmes qui oeuvrent pour la sécurité du pays.

Le Quartier Général est le lieu où démarre la carrière de tout officier désireux d’œuvrer pour la construction de son pays. C’est ici que s’amorce leur formation qui fera d’eux des experts dans des domaines variés, sur le plan humain, scientifique, industriel et stratégique. Le quartier général des forces militaires orionnaises se veut comme un vecteur qui fera naître une nouvelle ère à même de dépasser celle de l’Empire.

 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Fév - 19:14 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Archives universytayres étrangères Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com