Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum Sérényssime Empire d'Ys
Micronation virtuelle francophone
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

HISTOIRE : Une histoire de la famille Les Nonnes

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Mémoires et études
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Maître de la GLU
GLURAAA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 404
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 02:54 (2016)    Sujet du message: HISTOIRE : Une histoire de la famille Les Nonnes Répondre en citant

 
Citation:
Une histoire de la famille Les Nonnes 
par Sysiphe Les Nonnes
 

Catapsynès Les Nonnes était un preux chevalyer au servyce de l’empire, son lignage était l’un des plus respectables qui soit, remontant jusqu’aux Atlantes eux-mêmes. Lorsque Ys devait lutter contre les païens barbares et autres répugnantes incarnations du démon, elle envoyait systématiquement Catapsynès et son armée. Avec une foi et une férocyté sans pareille, Catapsynès et ses enfants massacraient les hérétiques et imposayent rapidement la dyscypline de fer de Poséydon. De là vient leur devyse : « Delanda est Heresya », il faut détruire l’Hérésye.



A cette époque là, la famille Paxatagore n’était pas encore corrompue par le Démon. Aussy les Les Nonnes devinrent leur vassaux, consydérant que seuls ce prestygyeux lignage pouvayt décemment prétendre recevoir un serment de vassalyté. La famille Les Nonnes se caractérysa rapidement par son obsessyon de la pureté sanguyne, et des politiques matrimoniales stryctes amenèrent les descendants les Nonnes à représenter la fine fleur de la noblesse yssoise.



Malheureusement, suite à de probables consanguinité ou peut-être la volonté démoniaque de bryser la force de cette famille sy pyeuse, il advint que Parsyphal Les Nonnes, arrière-arrière petit fyls de Catapsynès, eut un fyls impotent, Osyrys Les Nonnes. Désespéré devant cette sytuatyon, Parsyphal implora l’aide de Poséydon. Ce dernier lui donna ce conseil prophétique :



« Des Paxatagores, le sang est souillé Des Emphetuocles, pure est la lignée Fuis les premiers, aimes les seconds Aynsy ton fils sera fécond. »



Rapidement, Parsyphal voulut rompre son serment de vassalyté. Mays il ne parvenait pas à trouver un argument autorisant une telle entorse au droit féodal en vigueur. Le hasard vint lui porter secours. Il advint en effet qu’en 1002, deux fyls Paxatagores, Odamesdutempsjadys et Unélectyondemyss de Paxatagore furent surprys dans une cave, en train d’invoquer des démons Francoyvyllonyens. Dès lors, Parsyphal attaqua le château où demeuraient les deux fils, les fit passer déréchef en jugement et les brûla en public. Il brûla avec leurs flammes le papier sur lequel était inscryt son serment de vassalyté.



L’Empereur fut ravi. En effet, Maysdelhuylepourqueçaglysse IV était alors en froid avec les Paxatagore, suite à une partie d’échec perdue (Catachrèse de Paxatagore avait fait une Ouverture Sycylyenne à laquelle l’Empereur n’avayt su répondre que par une Percée Andalouse manquée). Il donna aynsy à Parsyphal la charge hérédytaire d’Inquysyteur Impéryal, lui accorda sa protectyon, et reconnu offycyellement son dégagement de toute charge de vassal.



Parsyphal maria donc son fils à un sous-lignage des Emphetuocles, les Emphetu-Emphoilà. Miracle !, Osyrys retrouva toute sa virilité. Alors que Parsyphal s’apprêtait à demander la vassalyté auprès des Emphetuocles, les félons Paxatagores exigèrent que l’on interdyse cette vassalyté, du fayt même de la trahyson des Les Nonnes, arguments juridiques à l’appuy. L’Empereur estima que les Paxatagore étaient dans leur droits, mays il commua l’interdytyon perpétuelle de vassalité en une interdyctyon de 1000 ans.



Pendant ces dix siècles, les Les Nonnes furent donc plus ou moins mys au ban, exerçant leur charge jusqu’à ce que les troubles politiques la leur arrache. Aujourd’hui, la nouvelle génération est un peu plus destroy, mays prête à en fayre baver à ces chiens de Francoyvyllonyen, à présent que l’interdyctyon de Vassalyté est passée !




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Déc - 02:54 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Sérényssime Empire d'Ys Index du Forum -> Vie publyque -> L'Universyté Sérényssime -> Bibliothèque Universitayre -> Mémoires et études Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com